• Je suis...



    ce week-end, à la Samaritaine!



    Je suis...


    1 commentaire

  • Sandra Liradelfo


    votre commentaire




  •  

     

    Il faut qu’on s’frôle il faut qu’on s’touche
    Qu’on se mette la langue dans la bouche
    Faut qu’on s’emboîte faut qu’on s’empile
    La vie ne tient qu’à un fil

    Faut qu’on s’mélange faut qu’on s’emmêle
    Qu’on s’enroule comme des ficelles
    Faut plus qu’on s’quitte faut plus qu’on s’lâche
    La vie ça a d’ces coups d’cravache

    Il faut qu’on s’colle y faut qu’on s’serre
    Peau contre peau, chair contre chair
    Faut qu’on s’pénètre faut qu’on s’incruste
    La vie parfois elle est pas juste
    ...
    Il faut qu’on s’aime il faut s’le dire
    Qu’on s’donne toutes les nuits du plaisir
    Faut qu’on s’ajuste, faut qu’on s’accorde
    Y a tant de désirs qui débordent

    Pascal Rinaldi

    son site

    http://www.pascalrinaldi.ch/



    1 commentaire


  • Pour le plaisir, pour le défi,

    je continue à travailler sur ce texte.

    Pas simple d'écrire une chanson,

    il faut que ça sonne bien

    bon, après, je laisserai en chantier

    En tout cas, cela faisait longtemps que j'avais envie de parler de cette personne

    avec le coeur, mes sentiments

    pas facile non plus !

    Je suis...

     

     




    Quand il me prenait par la main

    M’emmenait au fond du jardin

    J’étais princesse en son royaume

    La plus comblée de toutes les mômes

     

    C’est fou, j’le savais pas

    Comme je l’aimais, cet homm’là

    C’est fou, j’le savais pas !

     

     

    Assis à deux sur le p’tit banc

    Nous regardions passer le temps

    La feuille agitée par le vent

    Nous étions simplement…contents

     

     

    C’est fou, j’le savais pas

    Comme je l’aimais, cet homm’là

    C’est fou, j’le savais pas !

     

    Ses yeux brillaient sous ses ch’veux noirs

    Superbe dans son habit de pluie

    Je découvrais ses belles de nuit

    Restions seuls à deux jusqu’au soir

     

     

    C’est fou, j’le savais pas

    Comme je l’aimais, cet homm’là

    C’est fou, j’le savais pas !

     

     

    Je songe à lui avec amertume

    Me donnait l’herbe qui parfume

    Et parfois, son chapeau de chaume

    Du jardin , j’ai gardé tous les arômes

     

    ©B. Demets

     

     


    1 commentaire

  • Ce  dernier week-end m’a donné l’envie de découvrir d’autres auteurs compositeurs.

    Voici un texte de Xavier Lacouture.



     

     

    Bonjour, je m’appelle la Terre
    Entrez, vous êtes ici chez vous
    Pour ma santé, faut pas s’en faire
    J’suis en observation c’est tout.
    Et je tourne autour du sommeil
    Couché sur les toiles de mon lit
    Un médecin sans frontières surveille
    Ma température jour et nuit.

    Je souffre de l’Afrique gastrique
    A chaque repas entr'oesophages
    Les luttes intestines me ravagent
    Le gros colon fait du trafic
    Au coeur d’l’Amérique l’anémique
    Les rouges haïssent les globules blancs
    De chaque côté du Pacifique
    Et moi j’me fais du mauvais sang.

     

    ....

     

    Je suis dev’nu incontinent
    J’urine mon troisième océan
    J’y peux rien si j’vous inonde
    J’ai quitté les îles de la Sonde
    Plutôt qu’le Tropique du Cancer
    J’trouve plus jolie la Pleurésie
    Dans l’crachin du bord de la mer
    J’attendrai sagement l’Embellie.

     Xavier Lacouture

    son site:

    http://xavierlacouture.free.fr/

     


    3 commentaires


  • Deux journées de travail non stop

    partant de rien

    pour aboutir à des merveilles

    Certains textes sont de petits bijoux

     

    Je n'avais pas la forme, mais j'ai pu apprécier et profiter des nombreux exercices proposés.

    Juste ce petit texte écrit en fin de journée...à travailler encore,

    bien sûr!

     

     

     

    Je suis...



    J’le savais pas !

     

     

    C’était là , au fond du jardin

    Qu’il allait par tous les temps

    Me prenait toujours par la main

    Je le suivais le cœur battant

     

    C’est fou, j’le savais pas

    Comme je l’aimais, cet homm’là

    C’est fou, j’le savais pas !

     

    Racontait la vie des légumes :

    M’invitait dans son royaume,

    Me donnait l’herbe qui parfume

    Et parfois, son chapeau de chaume

     

    C’est fou, j’le savais pas

    Comme je l’aimais, cet homm’là

    C’est fou, j’le savais pas !

     

    Ses yeux brillaient sous ses ch’veux noirs

    Superbe dans son habit de pluie

    En y pensant , j’ai le cafard

    Me sens seule sous mon parapluie

     

    C’est fou, j’le savais pas

    Comme je l’aimais, cet homm’là

    C’est fou, j’le savais pas !

     

     

     ©B. Demets

     

     

     

     

     


    2 commentaires


  • Je suis...


    J'ai la chance de participer à un week-end d'écriture

    avec Bernard Joyet.

    Belle journée , riche de découvertes et de rencontres.

    Le monde est petit: j'y ai rencontré une personne

    qui m'a écrit récemment via mon blog Animusiques;

    une surprise pour nous deux

    et le plaisir de nous découvrir en vrai.

    Voici une vidéo pour vous faire connaître Bernard Joyet,

    si ce n'est déjà fait.

    Il est accompagné par une pianiste talentueuse,

    Nathalie Miravette

     


     

    Il me couvait sous son bras ferme
    Quand les animaux de la ferme
    Singeaient des contes dans mes yeux
    L'Ogre, le Loup et Barbe Bleue
    Mais son aile s'est alourdie
    On dit que c'est la maladie
    Et le papier à cigarettes
    Tel un solo de clarinette
    Dansait sous ses doigts scintillants
    Comme les oiseaux du printemps
    Voilà que sa main
    s'engourdit
    On dit que c'est la maladie

    ....

     

    Alors l'espérance recule
    Ça fait le bonheur des pendules
    Sorcières, charlatans, gourous
    Perlimpinpin et Soubirou
    Et des marchands de paradis
    Elle a gagné, la maladie
    T'en fais pas, je chante à tue-tête
    Je suis debout, je fais la fête
    J'arpège sur toutes les gammes
    Et d'un mot je fais une flamme
    Et d'une flamme un incendie
    Je te ressemble à ce qu'on dit

    Bernard Joyet


     


    3 commentaires

  • ...que la musique permet de voyager.....
    allons passer un moment en Suède

    âmes sensibles s'abstenir

    personnes trop sérieuses
    ben,
    riez un bon coup avec nous
    ça change de Jordi Savall et de Telemann



    "c'est l'printemps!"







    3 commentaires

  • la musique permet de voyager...
    dans le temps
    dans l'espace....

    ce soir encore, mon voyage musical sur le net m'a transporté vers des horizons différents
    des ambiances diverses
    je m'arrête sur ce concerto de Telleman





    1 commentaire

  • ....de ma période d'hibernation...

    le blog n'est plus en vacances...
    bon, quand-même...je vais prendre mon temps
    à mon aise quoi,
    cool!


    Je suis...

     

    et pour me remettre en route...

    revoici une musique que j'adore

    je mets toujours de la musique avant de m'endormir et le  CD de la Folia est un de mes préférés


     

     


    3 commentaires

  • 11 commentaires


  • Je suis...




    C'est un beau soir de mars, rugueux et froid.
    L'après-midi, quelques fragiles anémones
    Ont fleuri toutes à la fois.
    À cette heure tombe le soleil jaune.

    Merles et grives
    S'interpellent et se poursuivent
    Et s'écoutent siffler à pleine voix,
    Ou bien encore grincent et se chamaillent
    Parmi les mailles
    Des rameaux fins et divergents du bois.

    Au ras du sol poussent les herbes
    À petits brins, frêles et lisses.
    La surface des eaux se plisse
    Au vent acerbe.

    Les villages, lavés par la neige et la pluie,
    Au bord de la grand-route et des mares s'appuient
    Et reluisent, de loin en loin, parmi les champs:
    Tuiles rouges et volets verts et pignons blancs.

    Emile Verhaeren

    Je suis...


    1 commentaire



  • Je suis...

     

     

    Ceci dit, ce n’est  pas parce que c’est beau…que c’est bon

    Tout ce qui brille n’est pas de l’or

    et l’habit ne fait pas le moine

    Soyons....

     

    Je suis...

    Je suis...


     

     


    votre commentaire


  • Je suis...


    1 commentaire