•  

     

    Mon Seigneur……


    Aide-moi à dire la vérité devant les forts

    et à ne pas dire de mensonges pour gagner l’applaudissement des faibles


    Si tu me donnes fortune, ne me retire pas la raison.


    Si tu me donnes un succès, ne me retire pas l’humilité.


    Si tu me donnes une humilité, ne me retire pas la dignité.


    Aide-moi toujours à voir le revers de la médaille,

    ne me laisse pas inculper les autres de trahison

    pour ne pas penser comme moi.


    Apprends-moi à aimer les gens comme moi même.


    Ne me laisse pas tomber dans l’orgueil si je triomphe,

    ni dans le désespoir si j’échoue.


    Rappelle-moi plutôt que l’échec est l’expérience qui précède au triomphe.


    Apprends-moi que pardonner est un signe de grandeur et que la vengeance est un signe de bassesse.


    Si tu me retire le succès, laisse-moi des forces pour apprendre l’échec.


    Si j‘ai offensé des gens, donne-moi la valeur pour m´excuser

    et si les gens m’offensent, donne-moi la valeur pour pardonner.


    Seigneur … si je t’oublie ne m´oublie jamais!

    Mahatma Gandhi

    Je ne sais pas s'il s'agit vraiment d'une prière de Gandhi

    et de qui est la traduction

    j'aime bien certaines de ses idées

    et de toute façon,

    elle fait réfléchir



    1 commentaire
  •  

     

    Es-tu triste ?

    Cherche autour de toi un service à rendre,

    une peine à consoler...

    Jacques Coeur


     

     

     

    quand ça va mal...

    ça pourrait être pire!

     



    5 commentaires
  •  

     

    Il vaut mieux

    mettre son coeur dans la prière

    sans trouver de paroles

    que trouver des mots

    sans y mettre son coeur.


    Gandhi

     

    Ma préférence à moi

     

    "Ce doux a possédé la terre.

    Dans un monde voué au crime.

    Il aura régné par la douceur.

    Quelle merveille !...

    Cet unique feu qui vient de s'éteindre,

    dans quel endroit du monde va-t-il se rallumer ?

    Sur quelle colline ?..."


    (François Mauriac)

     

     

     

     



    votre commentaire
  •  

     des  AS

     

    Tuur Florizoone sera samedi en concert à Bruxelles

     

    Tuur Florizoone ‘Mixtuur’

    Présentation du cd ‘Ode au peuple métisse’

     

     

    à Mouscron (Belgique) - Centre Culturel Marius Staquet A Mouscron
    dans le cadre du festival TOURCOING PLANETES JAZZ
    le Mardi 18 Octobre 2011 à 20h30

    1 commentaire
  • Qui garde son âme d’enfant ne vieillit jamais.

     

     

    Qui garde son âme d’enfant ne vieillit jamais. Abraham Sutzkever


    " Qui garde son âme d’enfant ne vieillit jamais."

     

    Abraham Sutzkever


     



    il est des moments

    où les soucis s'envolent

    cela fait du bien!


    votre commentaire
  •  


    Certains êtres balancent entre le besoin de servir

    et le besoin de persécuter.

    Il leur faut haïr comme il leur faut aimer.

    Ce sont des coeurs à deux compartiments,

    des coeurs doubles.

    Henri Duvernois


     



    4 commentaires
  •  

     

    C'était un homme droit et sincère qui cherchait le chemin du bonheur, qui cherchait le chemin de la vérité. Il alla un jour trouver un vénérable maître soufi dont on lui avait asuré qu'il pourrait les lui indiquer. Celui-ci l'accueillit aimablement devant sa tente et, après lui avoir servi le thé à la menthe, lui révéla l'itinéraire tant attendu : « C'est loin d'ici, certes, mais tu ne peux te tromper : au coeur du village que je t'ai décrit, tu trouveras trois échoppes. Là te sera révélé le secret du bonheur et de la vérité. »

    La route fut longue. Le chercheur d'absolu passa maints cols et rivières. Jusqu'à ce qu'il arrive en vue du village dont son coeur lui dit très fort : « C'est là le lieu ! Oui, c'est là ! » Hélas ! Dans chacune des trois boutiques il ne trouva comme marchandises que rouleaux de fils de fer dans l'une, morceaux de bois dans l'autre et pièces éparses de métal dans le troisième. Las et découragé, il sortit du village pour trouver quelque repos dans une clairière voisine.

    La nuit venait de tomber. La lune remplissait la clairière d'une douce lumière. Lorsque tout à coup se fit entendre une mélodie sublime. De quel instrument provenait-elle donc ? Il se dressa tout net et avança en direction du musicien. Lorsque, stupéfaction, il découvrit que l'instrument céleste était une cithare faite de morceaux de bois, des pièces de métal et des fils d'acier qu'il venait de voir en vente dans les trois échoppes du village.

    A cet instant, il connut l'éveil. Et il comprit que le bonheur est fait de la synthèse de tout ce qui nous est déjà donné, mais que notre tâche d'hommes intérieurs est d'assembler tous ces éléments dans l'harmonie.

    Conte soufi




    mon premier instrument de musique a été une cithare

    un luthier l'avait conçue pour moi

    je l'ai reçue à Noël

    j'avais huit ans je crois

    elle est toujours là, je ne l'ai jamais perdue....

    ma cithare

     


    2 commentaires
  •  

     

    "L'habit ne fait pas le moine"

     

    Vous connaissez...

    auteur du dessin ICI

    voici ce que j'ai aussi  trouvé ce matin sur un blog

    (le blog de Manon/boosterblog)

    j'aime cette  façon réaliste de voir les choses

     

    Vous connaissez...

     

     

    heu, heu, rien à voir à quoi que ce soit  ki se pass

    (ou  qui se passerait)

    juste tombée dessus par hasard en visitant les boosterblogs

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires