•  


    5 commentaires
  •  

    rien à voir avec la viande de cheval ...et le scandale en Europe

    mais ....

    parfois je me dis que j'habite un pays ou règne l'absurdité

    mais là,

    c'est énorme!

    allez lire les exploits d'une inspectrice de la langue française  dans un café du vieux Montréal

    vous ne serez pas déçus

    Une inspectrice de l'OQLF a demandé à Maurice... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

    cliquez sur la photo

     


    7 commentaires
  •  


    4 commentaires
  •  


    2 commentaires
  •  

     

     


    votre commentaire
  •  

       

    Fin d'après-midi au parc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Fin d'après-midi au parc

     

     

    Fin d'après-midi au parc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Fin d'après-midi au parc

     

     

    Fin d'après-midi au parc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Fin d'après-midi au parc

     

     

    Fin d'après-midi au parc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Fin d'après-midi au parc

     

     

    Fin d'après-midi au parc

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Fin d'après-midi au parc

     

     

     


    3 commentaires
  •  

     REPOS !

     REPOS !

    REPOS !

     

     

    REPOS !

     

    et moi....

    je rêve !

     

     

     


    4 commentaires
  • :)-

     


    votre commentaire
  •  

    « La patience adoucit tout mal sans remède. »

    Il semble que cette citation soit de Horace 

    (Extrait des Odes)

     

    ...à discuter !

    être patient n'implique pas qu'on attende sans rien faire !

     

     


    3 commentaires
  •  

    découverte de Luc Arbogast

    c'est grâce à The Voice que je l'ai découvert

     

     

    Où sont les enfants qui allaient à la rivière, et sautaient dans l’étang
    Où sont les enfants dis-moi, où sont les enfants

    Où sont les enfants qui battaient la campagne, cherchant des vers luisants
    Où sont les enfants qui chassaient les grenouilles, et les grillons des champs
    Où sont les enfants perchés dedans les arbres, les pommes chapardant
    Où sont les enfants qui allaient à l’école, et apprenaient gentillement
    Sans réclamer d’argent, jamais, sans réclamer d’argent

    Où sont les enfants à cloche-pied sur la marelle
    De la Terre vers le Ciel et jusqu’au Firmament
    Où sont les enfants qui s’échangeaient des billes, et jouaient simplement
    Où sont les enfants qui se roulaient dans la paille, à l’étable en riant
    Où sont les enfants qui regardaient les filles, les soirs de la St Jean
    Où sont les enfants qui écoutaient Grand-Père, et ses souvenirs d’antan


    Que sont devenus nos Amours de jeunesse
    À nos Amours de jeunesse sont mortes à présent
    Que font vos enfants, mon Dieu, que font vos enfants

     

     


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires