• C'est ma soirée William...

     

    Sur deux semelles de gomme
    Il tire un jean étroit du bas
    Dans un blouson rouge-pomme
    Deux contrebasses au bout des bras

    Il shoote dans des boîtes de bémols
    Il se fout du style, il n'a pas bien suivi l'école
    Mais il plane comme un Jumbo entre les murs du son
    C'est comme un labyrinthe autour de sa maison

    On le trouve un peu bizarre
    Mais Symphoman est né d'un rêve oublié là
    Qui pétille à mon oreille
    Tout comme les bulles d'un verre de Mozart-Soda

    Au Jean-Sébastien Snack
    On le rencontre quelques fois
    Il dîne d'un piano chips
    Et d'un sorbet d'habanera

    Il roule en bebop a lula
    Il se fout du style, il n'est pas très doué pour ça
    Mais il plane comme un Jumbo entre les murs du son
    C'est comme un labyrinthe autour de sa maison

    On le trouve un peu bizarre
    Mais Symphoman est né d'un rêve oublié là
    Qui pétille à mon oreille
    Tout comme les bulles d'un verre de Mozart-Soda

    William Sheller

     


    « Excalibur »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :