•  

    Hah
    Hahye hahye aye hahye
       (BIS)

    Om maam na pum imjya
    Kothbiro
    Ke luru do ketaa-lha
    Om maam pum imjya
    Kothbiro
    Ke luru do ketaa-lha

    Hah
    Hahye hahye aye hahye
       (BIS)

    Om maam pum imjya
    Kothbiro
    Ke luru do ketaa-lha
    Om maam na pum imjya
    Kothbiro
    Ke luru do ketaa-lha

    Hah
    Hahye hahye hahye

       ..........

    Hah
    Hahye hahye hahye

    Yah yebi tom nuguee
    Um kuru tili bare made
    Kothbiro
    Kem luru do ketaa-lha
       (BIS)

    Aaa aye aye
    aye aye
    aye aye

    Auma, entends-tu ce que je dis ?
    La pluie arrive
    Retourne le bétail à la maison.

    Ouiiiii, les enfants,
    Que crois-tu faire ?
    La pluie arrive
    Retourne le bétail à la maison.

    http://www.livingtantra.be/songs.html#KOTHBIRO

     


    1 commentaire

  • 2 commentaires
  •  


    4 commentaires
  •  

    Si je m'arrête un instant
    Pour te parler de la vie
    Juste comme ça tranquillement
    Pas loin du Carré St-Louis
    C'est qu'avec toi je suis bien
    Et que j'ai pu'l'goût de m'en faire
    Parce que tsé voir trop loin
    C'pas mieux que r'garder en arrière

    Malgré les vieilles amertumes
    Et les amours qui passent
    Les chums qu'on perd dans' brume
    Et les idéaux qui se cassent

    La vie s'accroche et renaît
    Comme les printemps reviennent
    Dans une bouffée d'air frais
    Qui apaise les cœurs en peine

    Ça fait que si à' soir t'as envie de rester
    Avec moi, la nuit est douce on peut marcher
    Et même si on bien que tout dure rien qu'un temps
    J'aimerais ça que tu sois pour un moment…

    …mon étoile filante

    Mais au bout du ch'min dis-moi c'qui va rester…
    Mais au bout du ch'min dis-moi c'qui va rester…

     


    Les Cowboys Fringants - Etoiles Filantes par archambault-musique


    1 commentaire
  •  

    Les asphodèles

     

     

     

    Les asphodèles

     

     


    votre commentaire
  •  

     

     

    Qui t’a montré
    Ce long chemin
    Qui t’a montré
    Ce long chemin
    Ce chemin pour São Tomé (1) ?

    Sodade Sodade Sodade (2)
    De ma terre de São Nicolau (3)

    Si tu m’écris
    Je t’écrirai
    Si tu m’oublies
    Je t’oublierai

    Jusqu’au jour
    De ton retour

    Sodade Sodade Sodade
    De ma terre de São Nicolau

    voir le site

     

     


    1 commentaire

  • votre commentaire
  • Il suffirait simplement
    Qu'il m'appelle
    Qu'il m'appelle
    D'où vient ma vie
    Certainement pas du ciel

    Lui raconter mon enfance
    Son absence
    Tous les jours
    Comment briser le silence
    Qui l'entoure?

    {Refrain}:
    Aussi vrai que de loin je lui parle
    J'apprends tout seul à faire mes armes
    Aussi vrai qu' j'arrête pas d'y penser
    Si seulement je pouvais lui manquer

    Est ce qu'il va me faire un signe?
    Manquer d'amour n'est pas un crime
    J'ai qu'une prière à lui adresser
    Si seulement je pouvais lui manquer

    Je vous dirais simplement
    Qu'à part ça
    Tout va bien
    A part d'un père
    Je ne manque de rien
    Je vis dans un autre monde
    Je m'accroche tous les jours
    Je briserai le silence
    Qui m'entoure

    {Refrain}:
    Aussi vrai que de loin je lui parle
    J'apprends tout seul à faire mes armes
    Aussi vrai qu' j'arrête pas d'y penser
    Si seulement je pouvais lui manquer

    Est ce qu'il va me faire un signe?
    Manquer d'un père n'est pas un crime
    J'ai qu'une prière à lui adresser
    Si seulement je pouvais lui manquer

    Est ce qu'il va me faire un signe?
    Manquer d'un père n'est pas un crime
    J'ai qu'une prière à lui adresser
    Si seulement...
    Je pouvais lui manquer...


    1 commentaire

  • 2 commentaires
  •  

    une version de la chanson apprise à la chorale

    la semaine passée

     

    Mahk jchi tahm buooi yahmpi gidi
    Mahk jchi taum buooi kan spewa ebi
    Mahmpi wah hoka yee monk
    Tahond tani kiyee tiyee
    Gee we-me eetiyee
    Nanka yaht yamoonieah wajitse
    

    English translation:

    A hundred years have passed
    Yet I hear the distant beat of my father's drums.
    I hear his drums throughout the land.
    His beat I feel within my heart.
    The drum shall beat
    so my heart shall beat.
    And I shall live a hundred thousand years.
    

    1 commentaire
  •  

    ...A ceux qui m'ont connue avant,
    Je suis fidèle,
    Au temps de l'eau et du pain noir,
    Sans mirabelle,
    Ceux qui ont partagé,
    Leurs tartines beurrées,
    Et couché dans leur lit,
    Mes longues insomnies,
    Ceux-là, j'en ai le souvenir,
    Dans ma mémoire,
    Ceux-là peuvent me revenir,
    C'est sans histoire,
    Qu'ils viennent aujourd'hui,
    Peuvent paraître,
    Ceux-là, je saurai bien,
    Les reconnaître,
    Les amis d'autrefois,
    Ceux là qui ne sont pas,
    Des ra, des ra, des rapaces,
    Des ra, des ra, des rapaces...

     


    votre commentaire
  •  


    1 commentaire