• La tendresse d'une maman...

    à Pascal...

    "La grande erreur,

    c'est de s'imaginer que ceux que la mort emporte nous quittent ;

    ils ne nous quittent pas, ils restent...

    nous ne les voyons pas,

    parce qu'un nuage obscur nous enveloppe,

    mais eux nous voient.

    Ils tiennent leurs yeux pleins de gloire arrêtés sur nos yeux pleins de larmes.

    Ce qui pourrait le mieux consoler ceux qui pleurent,

    c'est l'intuition claire, pénétrante,

    que par la mort,

    ils ne sont ni éloignés,

    ni même absents,

    mais vivants,

    près de nous,

    heureux,

    transfigurés et n'ayant perdu dans ce changement glorieux

    ni une délicatesse de leur âme,

    ni une tendresse de leur coeur,

    ni une préférence de leur amour."

    D'après Mgr Bougaud

     

    « Les générations....Ils sont partout... »

  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Avril 2014 à 22:20

    c'est beau merci mon amie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :