• Le loup et l’agneau

     

     

    Un loup, voyant un agneau qui buvait à une rivière,

    voulut alléguer un prétexte spécieux pour le dévorer.

    C'est pourquoi, bien qu'il fût lui-même en amont,

    il l'accusa de troubler l'eau et de l'empêcher de boire.

    L'agneau répondit qu'il ne buvait que du bout des lèvres,

    et que d'ailleurs, étant à l'aval,

    il ne pouvait troubler l'eau à l'amont.

    Le loup, ayant manqué son effet, reprit :

    "Mais l'an passé tu as insulté mon père.

    - Je n'étais pas même né à cette époque", répondit l'agneau.

    Alors le loup reprit :

    "Quelle que soit ta facilité à te justifier, je ne t'en mangerai pas moins".

      

        Esope

    Cette fable montre qu'auprès des gens décidés à faire le mal

    la plus juste défense reste sans effet.

     

    Le loup et l’agneau

     

     

    Le loup et l’agneau

     

    « La guitare...dans tous ses étatsLIENS »

  • Commentaires

    3
    Samedi 10 Septembre 2011 à 19:57

    très joli conte

    2
    Samedi 10 Septembre 2011 à 09:30
    FRUITSCONFITS

    BONJOUR JOLIE MACADOINE DE FRUITS

    ce matin en ouvrant ton blog je revoie ton sourire samedi dernier nous étions en plein boum quel plaisir quelle joie

    jamais malgré tous le déboires que cela m'a apportés je ne regretterai ce séjour ou toi LOLO PASCAL les enfants vous m'avez fait un acceuil de véritables amis je souhaite de tout mon coeur vous garder jusqu'a la fin de mes jours  JE REVIENDRAI PROMIS

    et j'espère du fond du coeur que vous aussi vous viendrez peut être pas ensembles pas grave mais que vous viendrez me voir

    BONNE JOURNEE BRIGITTE

    GROS BISOUS A TOI GROSSES CARESSES A TES BEAUX MINOUS

    DANY DU SUD D'EN BAS

    il semblerait que l'orage est passé tant mieux oufffffffffffffffffff

    1
    zozo10zozo Profil de zozo10zozo
    Samedi 10 Septembre 2011 à 09:14
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :