• Vie!

     

     

    Le vélo était couché et la roue tournait encore…

     L’enfant s’était relevé et le regardait, le regard vide.

     

    L’adulte encore hébété semblait descendu de Mars.

    Il restait là, figé, glacé…

     

     

    Une petit souris sortit d’un trou perdu dans le mur tout proche

    et s’agrippa à la roue folle.

     

    Alors, d’un coup,

    l’adulte et l’enfant s’envolèrent dans un grand éclat de rire et ,

    en s’embrassant,

    plongèrent dans la vie.

    ©Brigitte

     

    « Remo GaryA peur! »

  • Commentaires

    3
    infirme hier lol
    Mercredi 21 Mars 2012 à 09:33

    Ca secoue!

    Il faut parfoi une belle peur pour profiter intansément   de la vie!

    Ton texte remet gentiment les pendules à l'heure.

    Bonne journée.

    Isabelle.

    2
    Mardi 20 Mars 2012 à 07:28

    Après une grosse peur on est tétanisé, puis on découvre le comique de la situation et le rire bien vite chasse la peur

    amicalement

    Claude

    1
    soso58
    Lundi 19 Mars 2012 à 14:29

    Bonjour mon amie  Macédoine,bonne journée de lundi

    belle semaine.....Joli ptit texte  sympa.....gros bisous

    Sonia

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :