• ...

    Chaque fois que j'ai affaire aux souris
    J'ai envie de donner ma langue au chat
    Les souris, vous le savez, je les chéris
    Je les adore mais dès que j'avance là
    Pat pat pat pat patatras

    La dernière en date qui m'ait souri
    Elle était rose comme la fleur du pêcher
    Aussi sec j'y vais de mon pot pourri
    Miaou j'y ronronne un couplet bien troussé
    Pat pat pat pat pas tricher

    ...

    Claude Nougaro





    1 commentaire

  • février 2009

    c'était le 14 février...déjà un petit air de printemps

    ce printemps auquel tout le monde aspire alors que l'hiver se traîne!

    appel du printemps

     

    et voilà que je découvre ce texte...qui date de l'année de ma naissance...

     

     

    Vise, mon Jules,
    Cette crapule
    Qui nous tombe sur les bras.
    Depuis le temps
    Qu'on l'attend,
    Comme une bombe, le voilà.
    Le voilà, le printemps,
    Tout fleuri de lilas
    Qui rapplique en dansant,
    En dansant la java.
    Le voilà, ce voyou,
    Au son d'l'accordéon
    Qui court le guilledou
    En poussant la chanson.
    Entends comme ça chahute
    Dans tous les palpitants.
    L'hiver se tire des flûtes.
    Enfin le printemps

     

    ......

    Edith Piaf

    Paroles: René Rouzaud.

    Musique: Marguerite Monnot   1954


    1 commentaire


  • Derrière des barreaux
    Pour quelques mots
    Qu'il pensait si fort
    Dehors il fait chaud
    Des milliers d'oiseaux
    S'envolent sans effort

    Quel est ce pays
    Où frappe la nuit
    La loi du plus fort ?

    Diego, libre dans sa tête
    Derrière sa fenêtre
    S'endort peut-être...

    Et moi qui danse ma vie
    Qui chante et qui rit
    Je pense a lui

    Diego, libre dans sa tête
    Derrière sa fenêtre
    Déjà mort peut-être...

     

    Michel Berger


     


    1 commentaire




  • j'ai presque peur en vérité

     

    Nous les amoureux
    Le soleil brille pour nous
    Et l'on dort sur les genoux
    Du bon Dieu
    Nous les amoureux
    Il nous a donné le droit
    Au bonheur et à la joie
    D'être deux
    Alors, les sans amour, les mal-aimés,
    Il faudra bien nous acquitter
    Vous qui n'avez jamais été
    Condamnés
    Nous les amoureux
    Nous allons vivre sans vous
    Car le ciel est avec nous
    Les amoureux.

     

     

    Jean-Claude Pascal

     

    Que cette journée soit

    La journée « témoin » de votre amour 

    plus qu’une autre de l’année

    une journée de tendresse

    de confiance

     

     

     

     


    7 commentaires
  • 631-Le%20bonheur%20dans%20un%20souffle
     

    .....

    Quand elle est au creux de mon lit
    Elle prend toute la place
    Et nous passons de longues nuits
    Tous les deux face à face
    Je ne sais vraiment pas jusqu'où
    Ira cette complice
    Faudra-t-il que j'y prenne goût
    Ou que je réagisse?

    Non, je ne suis jamais seul
    Avec ma solitude

    .....

     

    Georges Moustaki

     

    le-souffle-06
     

    2 commentaires




  • « La vie est belle

    Elle est telle qu’on se la dessine

    Bien plus qu’on se l’imagine…

    Elle est telle qu’on se la fabrique…

    Ce sont les hommes qui la compliquent…

    On dit qu’elle est simplicité…

    Elle est amour complicité…

    On dit qu’elle ne tient qu’à un fil

    La vie est belle

    Profitez-en les jours défilent »

     

    GIBUS

    (Ya ka laissé)

     

     

    dyn004_original_400_400_pjpeg_2512916_a53f58dce7efb580b6f0b4dc150c51aa

     

    Gibus compose et crée pour les enfants.

    Cela n'empêche pas les adultes d'être "touchés"

    j'aime beaucoup cette chanson...


    votre commentaire




  • …..

    Serre le bien fort dans tes bras
    le premier qui te sourira
    et bon vent si tu t'en vas
    Va où le vent te mène, va

    Belle dans la poussière des rails
    Laisse tomber l'éventail
    Va où le vent te mène
    Va où le vent te mène,
    Va où le vent te mène, va

    Danse la, la vie qui t'aime
    au rythme du monde qui va
    Oublie les mots qui t'enchaînent
    Va où le vent te mène, va.

     

    Angelo Branduardi

     

    partir
     



    votre commentaire
  • j'avais cette chanson en tête depuis quelques jours,

    ce sont les Frères Jacques qui chantaient ça.... 

     

    vous trouverez tout le texte...

    ...dans la queue du chat!

     

    fantome_010
     
    Le médium était concentré
    L'assistance était convulsée
    La table soudain, a remué
    Et l'esprit frappeur a frappé

    Ce n'est que le petit bout de la queue du chat
    Qui vous électrise
    Ce n'est que le petit bout de la queue du chat
    Qui a fait ce bruit là
    Non l'esprit n'est pas encore là
    Unissons nos fluides
    Et recommençons nos ébats
    Que le chat gâcha.

    Puis un souffle étrange a passé
    Une ombre au mur s'est profilée
    L'assistance s'est mise à trembler
    Mais le médium a déclaré...

    Ce n'est que le petit bout de la queue du chat
    Qui vous électrise
    Ce n'est que le petit bout de la queue du chat
    Qui passait par là.
    Non l'esprit n'est pas encore là
    Unissons nos fluides
    Et recommençons nos ébats
    Que le chat gâcha.


    chat-queue_14597
     

    votre commentaire



  • 3 commentaires




  • "Depuis l'enfance
    Je suis toujours en partance
    Je vais je vis
    Contre le cours de ma vie

    Partir Partir
    On a toujours
    Un bateau dans le cœur
    Un avion qui s'envole
    Pour ailleurs
    Mais on n'est pas à l'heure

    Partir Partir
    Même loin de quelqu'un
    Ou de quelqu'une
    Même pas pour aller chercher fortune
    Oh partir sans rien dire
    Vivre en s'en allant

    Et en s'envolant
    Et les gens l'argent
    Seraient du vent
    Mais c'est vrai le temps
    Nous prend trop de temps...

    Partir Partir
    Même loin loin de la région du cœur
    N'importe où la peau
    Change de couleur
    Partir avant qu'on meure

    Partir Partir
    Comme les trains sont bleus
    Quand on y pense
    Et les bateaux heureux
    Quand on y danse
    Oh partir sans rien dire

    Mais c'est vrai le temps
    Nous prend trop de temps
    Et on n'appareille
    Pour aucun soleil
    Et pendant ce temps
    On est vivant...

    Partir Partir
    On a toujours
    Un bateau dans le cœur
    Un avion qui s'envole
    Pour ailleurs
    Mais on n'est pas à l'heure

    Partir Partir
    Même loin loin de la région du cœur
    N'importe où la peau
    Change de couleur
    Partir avant qu'on meure

    Partir Partir
    Comme les trains sont bleus
    Quand on y pense
    Et les bateaux heureux
    Quand on y danse
    Oh partir sans rien dire"

    Julien Clerc

    voyage musical



    votre commentaire



  • "Avec un ciel si bas qu'un canal s'est perdu
    Avec un ciel si bas qu'il fait l'humilité
    Avec un ciel si gris qu'un canal s'est pendu
    Avec un ciel si gris qu'il faut lui pardonner
    Avec le vent du nord qui vient s'écarteler
    Avec le vent du nord écoutez-le craquer
    Le plat pays qui est le mien"

    .....
    Brel

    ciel plombé

     

    janvier 2008


    1 commentaire


  •  ....

    Voir que l'on va vieillir
    Et vouloir commencer
    Voir un amour fleurir
    Et s'y vouloir brûler
    Voir la peur inutile
    La laisser aux crapauds
    Voir que l'on est fragile
    Et chanter à nouveau
    Voilà ce que je vois
    Voilà ce que je veux
    Depuis que je te vois
    Depuis que je te veux

    Jacques Brel

    pour dans cinq siècles


    votre commentaire

  •  



    …..

    Viens je t'emmène avec moi en balade
    Tu laisses tout on s'en va en balade
    Viens, viens, viens avec moi, en balade
    On laisse tout on s'en va !

     

    Et quand demain, j'irais te chercher
    Des bouquets de fleurs et de coquillages
    Tu m'attendras au port sur le quai
    Ou sur le bord de la plage
    Je t'en prie ne perdons pas de temps
    Je te prêt'rai ma brosse à dents
    Mon amour

    Viens je t'emmène avec moi en balade
    Tu laisses tout on s'en va en balade
    Viens, viens, viens avec moi, en balade
    On laisse tout on s'en va !

    ……

    Michel Fugain

    (extraits)

     

     

     

    Humour



    6 commentaires



  • Auprès de mon arbre
    Je vivais heureux
    J'aurais jamais dû
    M'éloigner d' mon arbre
    Auprès de mon arbre
    Je vivais heureux
    J'aurais jamais dû
    Le quitter des yeux

    Brassens





    votre commentaire


  • ...que le temps passe si vite

    de Noël à Nouvel An,

    je n'ai pas vu le temps passer ,

    je n'ai pas fait le tiers du quart

    que je voulais faire

    et me voici avec encore

    plein d'idées et de projets

    que j'espère mener à bien


    en surfant, j'ai retrouvé une chanson de Roch Voisine que j'aimais beaucoup,

    en voici un extrait...

     

     

     

    Humour

     


    Princesse, ton château
    Coiffé d'un drapeau
    Si beau, si haut
    Trop souvent t'embête
    Et te blesse sans cesse
    Quand tous ces gens qui parlent trop
    T'arrachent à ton sommeil
    Font fuir ton cheval blanc
    Obscur ton ciel
    Et dans ton miroir
    Y déposent un brouillard
    Si dense
    Princesse, toi tu pars

    Dans ton grand jardin
    De Saint-Martin
    La nuit tu planes pour oublier
    Ceux qui accourent
    Toujours sans s'annoncer
    Dans ton grand jardin
    My Princess stands for all to see
    The way she lives
    Her way to be

    ....

    Les jardins de Saint-Martin


    incertitude1



    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique