•  

     

    ...qui m'a donné l'envie de toucher à la clarinette

     


    1 commentaire
  •  

    Il me semblait avoir déjà posté cette belle vidéo sur mon blog, mais je ne la retrouve plus...

    Alors, la revoici et...bien de saison cette fois

     

    "Allegro non molto
    Trembler violemment dans la neige étincelante,
    Au souffle rude d'un vent terrible,
    Courir, taper des pieds à tout moment
    Et, dans l'excessive froidure, claquer des dents;

    Largo
    Passer auprès du feu des jours calmes et contents,
    Alors que la pluie, dehors, verse à torrents;

    Allegro
    Marcher sur la glace, à pas lents,
    De peur de tomber, contourner,

    Marcher bravement, tomber à terre,
    Se relever sur la glace et courir vite
    Avant que la glace se rompe et se disloque.

    Sentir passer, à travers la porte ferrée,
    Sirocco et Borée, et tous les Vents en guerre.
    Ainsi est l'hiver, mais, tel qu'il est, il apporte ses joies."
     
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Quatre_Saisons

     


    votre commentaire
  •  

    ....avec un air au Nyckelharpa  

      c'est un instrument de musique traditionnel à cordes frottées d'origine suédoise, plus précisément de la région d'Uppland, au nord de Stockholm. Il appartient à la même famille que la vielle à roue et la vièle. Il existe depuis le Moyen Âge (les premières représentations de l'instrument datent du XVIe siècle sous différentes formes et connaît aujourd'hui un regain d'intérêt depuis les années 1970 en Suède et ailleurs.

     

     

     

    cet air est une polska:

    La polska semble être la plus ancienne danse que l’on ait recueillie en Suède. Cette forme musicale aurait trouvé un terrain favorable en Suède dès le XVIIème siècle.


    Et voici comment se danse la polska:

    ça, c'est pour ce soir



    4 commentaires
  •  

    on l'attend...le "besame"

    il l'emmène

    et puis plus rien ne peut l'arrêter!

     waouah! faut le faire!

     

     

    voilà pour ceux qui préfèrent une autre version

    celle de Cesaria Evora


    1 commentaire
  •  

     

    Merci à Daphné qui m'a permis de découvrir John Surman!

    La fin de cette vidéo est...heu...très moderne...et ne plaira peut-être pas à tout le monde

    mais moi j'aime bien


    2 commentaires
  •  

     

    Un ami m'a fait découvrir le DVD d'un concert

    donné à la Maison de la Culture à Tournai en 2007

    C'est extraordinaire,

    cette rencontre entre tous ces musiciens

    professionnels ou non,

    beau à regarder...cette joie de chanter

    de faire de la musique

    de vivre...

    le DVD est de meilleure qualité que la vidéo

    mais vous avez une idée de ce qu'à été ce spectacle

     

     

    et revoici les mêmes musiciens à BAMAKO

     


    votre commentaire
  •  


    1 commentaire
  •  

     

    Bonne fête aux musiciens

    Jusqu'au moyen-âge,

    le patron des musiciens était le pape Saint Grégory,

    mais quand l'académie de musique de  Rome fut créée en 1584,

    elle fut placée sous la protection de Sainte Cécile.

    Ainsi s'établit sa vénération devenue universelle,

    comme patronne des musiciens.

    L'association de Ste Cécile avec la musique

    date de la fin du  V siècle et est due aux pèlerins venus voir ses reliques.

    Elle devient alors le sujet de bon nombre de représentations

    (peinture,  fresques, mosaïques)

    et est à la source de prières, 

    de  chants qui ont contribué à sa popularité.

    Dryden a écrit « Une chanson pour la fête de Sainte Cécile »

    et le poète Alexander Pope composa  « Ode à la musique pour la fête de Ste Cécile ».

     http://users.swing.be/lottert/cecilehist.htm

    Voir sur WIKIPEDIA

    Hail! Bright Cecilia, appelée également Ode to St. Cecilia (Ode à sainte Cécile), est une œuvre pour orchestre de Henry Purcell composée en 1692.

    Cette pièce a été composée sur un texte de Nicholas Brady (en) pour la fête de sainte Cécile, patronne des musiciens.

    Les festivités remontent à 1683 sur l'initiative de la Musical Society de Londres, réunion de musiciens et d'amateurs. Purcell avait déjà écrit quelques pièces pour les célébrations antérieures mais cette ode reste la plus connue. L'orchestre comprenait trompettes, timbales, flûtes à bec et basse, ainsi qu’un orgue, chaque instrument ayant une partie solo pour se valoriser. La première représentation fut un réel succès, l’œuvre ayant été bissée.

    À noter que des compositions en l'honneur de sainte Cécile ont été écrites par Alessandro Scarlatti, Benjamin Britten et Georg Friedrich Haendel (Ode for St. Cecilia's Day (Haendel)).


    votre commentaire
  •  

    j'ai toujours été fascinée par cette danse:

    le tango

     

     

     


    1 commentaire
  •  

     

    Notre harmonie jouait aujourd'hui à Braine l'Alleud

    dans le cadre d'un échange avec l'harmonie locale.

    Celle-ci a joué un medley de la comédie musicale

    "Un violon sur le toit"

    Cela m'a donné envie de rechercher des versions du film...

    Voici des extraits:

     

     

     

     

     

     

     

     

    un film que j'ai adoré lorsqu'il est sorti...il ya très longtemps

    et que je revois toujours avec plaisir mais avec plus de conscience aussi

     


    votre commentaire
  •  

    quels as!

     

    Kol Simcha


     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    C'est une oeuvre de Gaston Leroux qui s'est inspiré d'un fait réel.

    Il semble que le compositeur de la musique soit

    Andrew Lloyd Webber

    Il est le compositeur du livret des comédies musicales

    les plus importantes de ces quarante dernières années.

     

    De Jésus Christ Superstar en passant par Evita jusqu'à Cats ou Le Fantôme de L'Opéra, Andrew Lloyd Webber , avec son complice, le parolier Tim Rice, a écrit quelques uns des plus grands succès de Broadway et de West End d'après-guerre.


    votre commentaire
  •  

     

    ....

    Mère de nos femmes fatales
    Mère des mariages de raison
    Mère des filles à succursales
    Princesse pâle du vison
    Salut à toi Dame Bêtise
    Toi dont le règne est méconnu
    Salut à toi Dame Bêtise
    Mais dis-le moi comment fais-tu?

    Pour que point l'on ne voie
    Le sourire entendu
    Qui fera de vous et moi
    De très nobles cocus
    Pour nous faire oublier
    Que les putains les vraies
    Sont celles qui font payer
    Pas avant mais après
    Pour qu'il puisse m'arriver
    De croiser certains soirs
    Ton regard familier
    Au fond de mon miroir
    Ton regard familier
    Au fond de mon miroir
    Ton regard familier
    Au fond de mon miroir.

     

    Jacques Brel


    votre commentaire
  •  

     

    j'avais envie de poster une vidéo sur laquelle

    on peut entendre la musette de Cour;

     

    On en est loin mais....


    il s'agit ici d'un extrait du" Printemps" des "4 saisons de Vivaldi"

     

    vous y entendez aussi la vielle à roue

     

    On en est loin mais....




    et voici "L'été"


     


    2 commentaires
  •  

    ......

    Elle ressort de sa tanière, la nazi-nostalgie:
    Croix gammée, bottes à clous, et toute la panoplie.
    Elle a pignon sur rue, des adeptes, un parti...
    La voilà revenue, l'historique hystérie!

    Anne, ma sœur Anne,
    Si j' te disais c' que j'entends,
    Anne, ma sœur Anne,
    Les mêmes discours, les mêmes slogans,
    Les mêmes aboiements!

    Anne, ma sœur Anne,
    J'aurais tant voulu te dire, p'tite fille martyre:
    "Anne, ma sœur Anne,
    Tu peux dormir tranquille, elle reviendra plus,
    La vermine!"

    Mais beaucoup d'indifférence, de patience malvenue
    Pour ces anciens damnés, beaucoup de déjà-vu,
    Beaucoup trop d'indulgence, trop de bonnes manières
    Pour cette nazi-nostalgie qui ressort de sa tanière... comme hier!

    Louis Chedid


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique